Centre d'études pour le développement et la prévention de l’extrémisme

« En Algérie, le secteur privé est devenu un maillon déterminant dans le processus de diversification »

Rédigé le Mardi 27 Novembre 2018 à 18:25 | Lu 4 fois | 0 commentaire(s)

En Algérie, le Forum des chefs d'entreprises (FCE) représente 4 000 hommes d'affaires, 7 000 entreprises qui emploient près de 400 000 personnes et génèrent un chiffre d'affaires cumulé de 40 milliards de dollars. Ali Haddad, président du FCE, revient sur le rôle-clé du secteur privé dans la restructuration à marche forcée de l'économie algérienne.


La stratégie des autorités s'appuie sur deux axes principaux : promouvoir la production nationale et développer les exportations hors hydrocarbures. Le pays est très engagé sur cette voie. Il n'y a qu'à voir la décision de la Sonatrach dont les besoins en sous-traitance et en équipements sont évalués à 20 milliards de dollars : elle vient de lancer un plan de développement de 59 milliards de dollars. Ses gestionnaires ont décidé de se conformer au principe de préférence nationale.

La stratégie prévoit également d'actionner le mécanisme de partenariat public-privé dont le cadre juridique vient d'être défini par le président de la République Abdelaziz Bouteflika, à travers des dispositions de la loi organique relative aux lois de finances, publiée dans le dernier Journal officiel.
https://afrique.latribune.fr/think-tank/entretiens/2018-11-27/ali-haddad-en-algerie-le-secteur-prive-est-devenu-un-maillon-determinant-dans-le-processus-de-diversification-798941.html




Nouveau commentaire :


Mot du Président du Centre




A la une

Halima Adama, rencontre avec une jeune kamikaze de Boko Haram


Le centre

Rss
Facebook
Twitter
Mobile