Connectez-vous S'inscrire
Menu

Libye, une proie à la portée de prédateurs? (Paru)

Samedi 29 Août 2020

L’engagement de la Turquie en Libye est suscité par ce qu’elle a estimé être une menace à ses propres intérêts dans l’espace géostratégique de la Méditerranée où elle s’est sentie volontairement exclue du projet de gazoduc EastMed porté par une coalition composée de Grèce, Chypre et Israël, soutenue par le Consortium pro Haftar.


Comment d’une quête de liberté démocratique qui a commencé avec les manifestations de Benghazi de février 2011, on se retrouve aujourd’hui avec une Libye plongée dans un chaos alimenté par des interférences étrangères. Cette question mérite d’être posée car, de sa réponse, pourrait découler la solution à la crise libyenne. Nous publions cette analyse à un moment où la situation en Libye évolue à grande vitesse. Les forces du GNA, gouvernement reconnu par la communauté internationale, enregistre quelques victoires face à la débandade des forces de l’homme fort de l’est, le maréchal Khalifa Haftar, laissant derrière elles un impressionnant arsenal militaire. Quelques soixante sept chars « Ramsès » de fabrication égyptienne et 205 blindés en provenance des Emirats arabes unis saisis par les forces du GNA qui, en 72H, ont réussi à réoccuper l’aéroport international de Tripoli, Kasr Ben Khachir, Tarhūnah, Ben Walid, Wichka et se retrouver autour de la ville de Syrte qui pourrait être désormais la ligne de démarcation à ne pas franchir, à en croire la Russie et l’Egypte (…)
https://www.morebooks.shop/store/fr/book/libye,-une-proie-%C3%A0-la-port%C3%A9e-des-pr%C3%A9dateurs/isbn/978-620-2-53698-1

N’ayant pas eu le temps ou la présence d’esprit de nettoyer les traces de massacres perpétrés dans les territoires qu’ils occupaient, les forces de Haftar, ont abandonné dans leur replis « tactiques », de nombreux charniers découverts dans l’ouest du pays.

(…)
L’amphitryon semble très important pour intéresser les vautours. Un adage arabe dit « lorsque le bœuf tombe, les couteaux se multiplient ». La Libye qui faisait par le passé trembler est tombée par terre après la chute du guide libyen qui a géré sans partage les reines du pouvoir. Et en bon dictateur, il a laissé le destin prévoir sa fin tragique à travers ce qu’il appelait « des rats et des va- nu- pieds ». Arrivés au pouvoir, « les va- nu- pieds » ont, malheureusement, laissé le soin aux étrangers de chercher à les chausser (…)
 
D’abord l’Egypte ne semble pas avoir le moyen d’investir sur cette aventure même si de temps en temps le Président Sissi fait de déclaration de guerre; la France démocratique non plus ne peut pas aller jusqu’au bout, sans l’accord de l’Assemblée nationale et le soutien logistique de l’OTAN. Il reste l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis. N’étant pas fabriquant des armes, ils sont tout au moins les bailleurs de fonds d’une sale guerre. Néanmoins, ils sont les seuls à pouvoir (...) https://www.morebooks.shop/store/fr/book/libye,-une-proie-%C3%A0-la-port%C3%A9e-des-pr%C3%A9dateurs/isbn/978-620-2-53698-1

Libye, une proie à la portée de prédateurs.
Cet ouvrage qui est une sorte d'analyse du conflit libyen est l'oeuvre du Centre d'études pour le développement et la prévention de l'extrémisme, le CEDPE.
https://www.morebooks.shop/store/fr/book/libye,-une-proie-%C3%A0-la-port%C3%A9e-des-pr%C3%A9dateurs/isbn/978-620-2-53698-1


Flux RSS