Centre d'études pour le développement et la prévention de l’extrémisme

Des journées d'échanges avec des lycéens sur la prévention de l'extrémisme

Rédigé le Vendredi 25 Janvier 2019 à 07:47 | Lu 3 fois | 0 commentaire(s)


Le CEDPE a mis en place un plan d’activités destiné à la jeunesse puisqu’il estime qu’il existe peu ou pas une politique prévisionnelle, à proprement parler, envers la jeunesse. Tous les lycées sont concernés. Les deux premières rencontres sont prévues avec le lycée Dar Toumaï le mardi 29 janvier 2019 de 9h à 10h30, suivie du lycée Fidélité en février.
Des  événements comme celui-ci en rapport avec les jeunes est important. Il s’agit de les former à la tolérance, au respect des diversités politiques et au renforcement de la paix et en même temps de leur éviter de se faire manipuler par les extrémistes.
A travers ces échanges visant la jeunesse, il s’agit de : « Cultiver l’esprit de tolérance, le respect mutuel dans leurs diversités sociales, politiques, religieuses et économiques et éviter le recours à la violence dans tout règlement de conflit, et surtout privilégier le dialogue».
Les jeunes découvriront que le fait d’avoir des opinions différentes ne constitue, à aucun moment, un obstacle. Il s’agit, au contraire, d’un atout pour la paix sociale, sans laquelle le développement durable est impossible à réaliser.
La stratégie de prévention du CEDPE n’a pas perdu de vue le rôle des enseignants dans le renforcement des acquis de la paix sociale. C’est pourquoi, il sera organisé dans bientôt des échanges « sur le rôle des enseignants dans la consolidation de la paix et de l’harmonie sociale ».
Crée au Tchad le 30 janvier 2018, le Centre d'études pour le développement et la prévention de l'extrémisme (CEDPE) a élaboré un plan triennal (2018-2020) de 12 projets. Avec une salle de capacité de 200 personnes, le centre permet aux intellectuels d'échanger leurs points de vues sur tous les aspects. Le 5 février 2019, un débat est organisé sur les relations tchado-israéliennes et les enjeux géostratégiques.

Pour tout contact 00235 63796838

 




Nouveau commentaire :


Mot du Président du Centre



Halima Adama, rencontre avec une jeune kamikaze de Boko Haram

Le centre

Rss
Facebook
Twitter
Mobile