Centre d'études pour le développement et la prévention de l’extrémisme

La mission de profiling des desengagés de Boko Haram autour d'un cocktail

Rédigé le Mardi 22 Octobre 2019 à 12:16 | Lu 14 fois | 0 commentaire(s)

C'est dans cette optique qu'il était question de procéder tout d'abord à recenser les revenants des maquis de BokoHaram afin d'étudier leurs parcours socioprofessionnels et leur typologie. Cette phase est primordiale à la préparation de leur insertion.


Le cedpe a organisé, lundi, un cocktail en l'honneur de la mission du retour du Lac Tchad après un séjour d'un mois dans le cadre du projet de Profiling des desengagés de Boko Haram. Merci à tous ceux qui ont partagé avec nous ce moment. Il convient de rappeler que le Cedpe, œuvrant dans la prévention de l'extrémisme, a élaboré un programme triennal de vingt projets parmi lequel l'insertion socioprofessionnelle des anciens associés au groupe terroriste Boko Haram. C'est dans cette optique qu'il était question de procéder tout d'abord à recenser les revenants des maquis de BokoHaram afin d'étudier leurs parcours socioprofessionnels et leur typologie. Cette phase est primordiale à la préparation de leur insertion. Le Cedpe a estimé lundi le nombre total de desengagés à environ 4200 dont plus de 2503 ont été recensés sur une base de données de 15 018 pages. La réalisation de ce projet n'a pas été possible sans le soutien de l'oim et du ministère de la femme. Le Cedpe se prépare à présenter le rapport final le 31 octobre 2019, selon le coordinateur de la mission. Dans une déclaration à la presse, le gouverneur de la province du Lac M. Nouki Charfadine a confié qu’ « qu’une équipe pluridisciplinaire qui est déjà mise sur pied pour prendre en charge ces retournés et ces désengagés de Boko Haram. Cette équipe étudie les  retournés pour voir et nous les remettons aux structures d’accueil pour faciliter leur intégration dans leurs communautés. Et si nous voyons ce sont des terroristes qui ont commis des actes d’atrocités nous les remettons au corps judiciaire. »




Nouveau commentaire :


Mot du Président du Centre



Halima Adama, rencontre avec une jeune kamikaze de Boko Haram

Le centre

Rss
Facebook
Twitter
Mobile