Centre d'études pour le développement et la prévention de l’extrémisme

Atelier de Validation du Lexique de la Radicalisation et de l’Extrémisme Violent dans l’espace du G5 Sahel

Rédigé le Mardi 14 Mai 2019 à 12:43 | Lu 141 fois | 0 commentaire(s)

En effet, face à une constante affluence de nouveaux termes liés au champ lexical du terrorisme, de la radicalisation et de l’extrémisme violent, la rédaction d’un lexique regroupant ceux utilisés par le G5 Sahel, est apparue comme une nécessité.


Atelier de Validation du Lexique de la Radicalisation et de l’Extrémisme Violent dans l’espace du G5 Sahel
com

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
 

Niamey, le 29 et 30 Avril 2019 - La Cellule Régionale de Prévention de la Radicalisation et de l‘extrémisme Violent du G5 Sahel (CELLRAD) avec l’appui du Projet Partenariats pour la Paix de l’USAID (P4P), a élaboré un Lexique sur la Radicalisation et l’Extrémisme Violent dans l’espace du G5 Sahel pour faciliter la communication dans l’espace du G5 Sahel à travers la promotion de termes et vocables appropriés.

L’interprétation variée des différentes terminologies liées au terrorisme, à la radicalisation et à l’extrémisme violent, risque de complexifier les échanges entre les journalistes, les institutions internationales, les acteurs politiques, etc. Plusieurs dénominations peuvent définir une même réalité, et d’autres poussent aux stéréotypes et aux préjugés contre des sociétés, des communautés, des cultures et /ou des religions. Tout cela représente un frein à une bonne communication, donc au vivre ensemble.

En effet, face à une constante affluence de nouveaux termes liés au champ lexical du terrorisme, de la radicalisation et de l’extrémisme violent, la rédaction d’un lexique regroupant ceux utilisés par le G5 Sahel, est apparue comme une nécessité. Le but étant d’avoir un vocabulaire standardisé renseignant de façon claire et concise les définitions retenues dans l’espace du G5 Sahel.

Cette rencontre, intitulée « Atelier de Validation du Lexique de la Radicalisation et de l’Extrémisme Violent dans l’espace du G5 Sahel », a regroupé une cinquantaine des participants venus des cinq pays du G5 Sahel, afin de finaliser le document en garantissant la qualité de la forme et du fond. Elle s’est tenue au Grand Hôtel de Niamey et a suscité un engouement plus qu’exemplaire de la part des participants tant au niveau individuel que collectif. Elle s’est ainsi achevée sur une note de satisfaction générale auprès des initiateurs que sont le secrétariat permanent du G5 Sahel et le programme de l’USAID Partenariats pour la Paix.





Nouveau commentaire :


Mot du Président du Centre



Halima Adama, rencontre avec une jeune kamikaze de Boko Haram

Le centre

Rss
Facebook
Twitter
Mobile