Centre d'études pour le développement et la prévention de l’extrémisme

Comprendre la situation dans les pays riverains du Lac Tchad

Rédigé le Lundi 23 Septembre 2019 à 17:48 | Lu 136 fois | 0 commentaire(s)

Le CEDPE met à votre disposition la revue scientifique d'octobre 2019 téléchargeable ci dessous en PDF . Des extraits importants du rapport relatif aux désengagés de Book Haram se trouvent dans la revue.


Comprendre la situation dans les pays riverains du Lac Tchad
 La crise humanitaire imposée par BH dans le bassin du Lac Tchad constitue un problème majeur pour le bien être socio-économique des États. Le phénomène BH est malheureusement devenu de nos jours, une source de revenu et d’affaires pour certaines personnes (armée, BH, civiles, hommes politiques, commerçants, etc.). Certains témoignages affirment que le phénomène BH est devenu un enjeu électoral pour certains hommes politiques qui sont de connivence avec les éléments de BH, pour profiter de la fuite des populations dans certaines localités afin de grossir le nombre des électeurs. Une mission a permis de comprendre les enjeux politiques, militaires et économiques de la crise de BH dans le bassin du Lac Tchad. L’instrumentalisation de cette situation laisse présager un manque de volonté notoire des acteurs dans l’éradication de BH qui occupe une partie du territoire de la sous-région malgré les moyens dont disposent les États et les puissances étrangères pour y faire face. Il suffit de visiter les localités pour se rendre compte de la visibilité des conséquences. La situation socio-économique fait en sorte que la province du Lac qui – dans un passé récent - constituait le poumon économique des pays du Bassin du Lac Tchad, est de nos jours reléguée au second plan à cause de l’insécurité dans la province et du déplacement massif des populations insulaires sur la terre ferme. Les échanges commerciaux qui s’effectuaient entre les populations du Tchad, du Nigéria, du Niger et du Cameroun sont complétement bloqués et les points d’accès sont occupés par les éléments de BH. L’afflux des réfugiés sur le territoire tchadien constitue un problème majeur pour la sécurité compte tenu du nombre croissant des ex-combattants de BH et des victimes. Sur le plan environnemental, la déforestation de la zone va de plus en plus grandissante et bien qu’il n’y a pas encore un problème foncier qui oppose les réfugiés et la population hôte, il est important de créer des mécanismes de prévention de conflit afin d’éviter des conflits de nature à troubler le bien-être social (...) veillez télécharger en PDF la revue scientifique ci-dessous.




Nouveau commentaire :


Mot du Président du Centre



Halima Adama, rencontre avec une jeune kamikaze de Boko Haram

Le centre

Rss
Facebook
Twitter
Mobile