Centre d'études pour le développement et la prévention de l’extrémisme

L'extrémisme intelligent a tenté de capoter le colloque de Sene-Saint-Denis

Rédigé le Dimanche 7 Juillet 2019 à 00:04 | Lu 150 fois | 0 commentaire(s)

il y a comme certains ont l'habitude de le dire l'extrémisme violent et aussi l'extrémisme intelligent dont il est difficile à démasquer mais qui est la source d'irrigation du premier. Alors attention à l'extrémisme intelligent.


"En Seine-Saint-Denis, l’État cautionne un colloque noyauté par des indigénistes", c'est le titre d'un article rédigé d'une plume enseignante de Barbara Lefebvre et Anne-Sophie Nogaret. Les deux enseignants ont dénoncé la participation de hauts représentants de l’État à un colloque sur l’extrémisme organisé à Bobigny et l'invitation à ce colloque de "certains militants indigénistes". L'article publié par le plus grand canard français a au contraire rendu un grand service au dit colloque par le nombre constaté et le brouhaha de condamnation de ce retranchement derrière des préjugés stériles qui ne servent que les extrémistes dont on prétend combattre. Beaucoup ceux qui, grâce à l'article, ont assisté au colloque, déploré le contenu jugé trop agressif à l'égard des acteurs anti-extrémistes nommément diffamés. Le mieux selon certaines personnes était de participer au colloque et engager pour convaincre. La France disait un participant, est un pays de droit de l'homme, de lumière et de la liberté d'expression qui assure le débat et le dialogue à tous y compris aux "indigènes". 

Lire l'article du Figaro http://www.lefigaro.fr/vox/societe/en-seine-saint-denis-l-etat-cautionne-un-colloque-noyaute-par-des-indigenistes-20190702
En somme, il y a comme certains ont l'habitude de le dire l'extrémisme violent et aussi l'extrémisme intelligent dont il est difficile à démasquer mais qui est la source d'irrigation du premier. Alors attention à l'extrémisme intelligent.




Nouveau commentaire :


Mot du Président du Centre



Halima Adama, rencontre avec une jeune kamikaze de Boko Haram

Le centre

Rss
Facebook
Twitter
Mobile