Prévention de l’extrémisme au Sahel
Fabrik* Fabrik*
Centre d'études pour le développement et la prévention de l'extrémisme au Sahel

L'image qui prédit une mauvaise année

Rédigé le Mercredi 1 Janvier 2020 à 13:19 | Lu 98 fois | 0 commentaire(s)

En trois jours d'affrontements entre Arabes et Massalit, le bilan provisoire est estimé à 41 morts et plus de 29 blessés.


L'image qui prédit une mauvaise année
Alors que nous échangeons les vœux du nouvel an 2020, l'image touchante du 1er jour est celle d'une femme qui a tout perdu dans le conflit entre Arabes et Massalit à El Geneina, au Soudan. Assise sur les décombres de ce qui étaient autrefois son paradis terrestre, elle ne sait à quel saint se vouer. Sans toutefois être pessimiste, le CEDPE vous invite à se joindre à ses membres pour contribuer à la prévention des conflits et de l'extrémisme violent. Bonne et heureuse année dans la prévention des conflits. La Direction du CEDPE





Mot du Président du Centre



Halima Adama, rencontre avec une jeune kamikaze de Boko Haram

Le centre

Rss
Facebook
Twitter
Mobile