Centre d'études pour le développement et la prévention de l’extrémisme

La Journée des Lycéens (rapport)

Rédigé le Vendredi 25 Octobre 2019 à 16:12 | Lu 25 fois | 0 commentaire(s)

Pière télécharger l'intégralité du Rapport (ci dessous ) en PDF


Le lundi 14 octobre 2019, les élèves de lycées de N’djamena ont bénéficié pour la première fois d’une cérémonie intitulée « La Journée des Lycéens ». Cette Journée qui a prévu rassembler plus de 2000 lycéens a été ramenée – pour des raisons financières- à un format de 500[[1]]url:#_ftn1 personnes dont 400 lycéens des divers horizons, des différents lycées de la capitale. Placée sous le haut patronage de son Excellence le Ministre de l’éducation et de la promotion civique, cette journée a été Initiée et organisée par le Centre d’études pour le développement et la prévention de l’extrémisme, le CEDPE[[i]]url:#_edn1 . L’objectif principale est de créer un cadre d’échanges et de brassage entre les élèves des différents établissements scolaires. À travers cette Journée, il sera question de faire participer les élèves aux activités qui leur permettront d’avoir une large information sur les enjeux de l’extrémisme violent et la radicalisation. Il s’agit aussi d’échanger sur la gestion et la prévention des conflits dans les établissements scolaires.
 
[[1]]url:#_ftnref1 Il y a eu aussi des parents d’élèves, des enseignants, des responsables des lycées et les autorités en charge de l’éducation nationale et de la promotion civique.
 
[[i]]url:#_ednref1 Présentation du CEDPE
Le CEDPE a été créé en octobre 2017 et a eu son autorisation de fonctionnement en janvier 2018. La cérémonie de son lancement officielle a eu lieu le 30 janvier 2018.
En une année, le CEDPE a enregistré  d’importantes activités : Les rencontres avec les partenaires, les audiences avec les représentations diplomatiques et ambassades au Tchad, le montage et la présentation des projets aux partenaires, la participation aux rencontres nationales et internationales sur les questions liées à l’extrémisme violent, au terrorisme et la radicalisation, les interviews et reportages accordés aux organes de presses nationales et internationales, de missions d’enquête, d’entretien avec les retournés de Boko Haram dans la province du Lac, sur les droits de l’homme, le renforcement des capacités des élèves des classes de terminales, la recherche de bourses d’études aux bacheliers, la publication d’un bulletin d’informations et d’une revue scientifique trimestrielle, la tenue en octobre 2018 de l’atelier sur la typologie des acteurs de Boko Haram dans la province du Lac-Tchad, l’organisation des journées d’échanges avec les lycées (plus de 270 lycéens),  l’étude statistique effectuée sur les désengagés de Boko Haram, le projet en cours de profiling des 2200 désengagés de Boko Haram, l’élaboration d’un méga projet d’insertion socioprofessionnelles des désengagés,  la finition d’un ouvrage sur Boko Haram dont la publication est prévue fin de l’année..., les deux importants projets pour boucler l’année en cours en l’occurrence la tenue le 12 octobre de la journée des lycéens et l’organisation à Abeché, en novembre 2019, du forum sur la paix relatif au conflit intercommunautaire. 
Le CEDPE regorge toutes les capacités requises à travers ses expériences à conduire les projets de prévention de l’extrémisme violent et la radicalisation




Nouveau commentaire :


Mot du Président du Centre



Halima Adama, rencontre avec une jeune kamikaze de Boko Haram

Le centre

Rss
Facebook
Twitter
Mobile