Centre d'études pour le développement et la prévention de l’extrémisme

Lutte contre la pauvrété, l'image parlante

Rédigé le Mercredi 20 Juin 2018 à 14:13 | Lu 232 fois | 0 commentaire(s)

Combattre le terrorisme, l'immigration illégale, l'extrémisme, suppose qu'on pense à mettre sur pieds une sorte d'un plan Maréchal (Trump ou Macron).


Lutte contre la pauvrété, l'image parlante
Cette image n'est pas unique en son genre mais elle s'ajoute aux nombreuses images qui illustrent bien la continuité d'une grande partie du tiers monde dans la pauvreté extrême à tel point qu'on a du mal à expliquer les raisons de cette situation. Comment peut-on justifier la pauvreté extrême dans laquelle vit une grande partie de nos enfants alors qu'on se permet depuis 70 ans de parler de la lutte contre la pauvreté. Cela fait environ soixante dix années qu'on prétend lutter contre la pauvreté alors que le rendement est minime par rapport aux chiffres dépensés. "cela fait des années qu'on dépenses des millions de dollars en organisant des grandes rencontres au nom de la lutte contre la pauvreté alors que le rendement est médiocre", a constaté M. Ahmat Yacoub Président du Centre d'études pour le développement et la prévention de l'extrémisme" le CEDPE. Pour le Président du CEDPE "le concept sert à enrichir ceux en charge du dossier". L'image d'un enfant poussant un chariot d'eau avec à côté un soldat est parlante. Pour prévenir l'extrémisme violent on doit aussi empêcher à cet enfant de vouloir lâcher un jour pour se convaincre de l'immigration illégale. La communauté internationale doit prendre au sérieux cet aspect avant qu'il ne soit trop tard. Combattre le terrorisme, l'immigration illégale, l'extrémisme, suppose qu'on pense à mettre sur pieds une sorte d'un plan Maréchal (Trump ou Macron). L'égoïsme ne vaincra jamais et l'histoire nous le dira.




Nouveau commentaire :


Mot du Président du Centre



Halima Adama, rencontre avec une jeune kamikaze de Boko Haram

Le centre

Rss
Facebook
Twitter
Mobile