Centre d'études pour le développement et la prévention de l’extrémisme

Quel islam plus humain?

Rédigé le Lundi 29 Septembre 2014 à 07:03 | Lu 473 fois | 0 commentaire(s)

Depuis sa source cette religion a prêché la bonne vie entre les siens et les autres. L'islam est aujourd'hui rendu invivable par ses propres fidèles.



La religion musulmane est une religion à l'instar des autres religions. En tant que culte et dénomination, l'Islam c'est la paix, mais aussi le pardon, la cohabitation et la tolérance. C'est ce qui est écrit dans ses textes de fondement. Il respecte toutes les autres religions car il est précédé par celles-ci du point de vue chronologie temps. Il compte de nos jours plus 1 300 000 000 adeptes réparties presque dans tous les pays de la planète. Certes l'islam se divise en deux grands groupes: sunnite et chiite, des divisions idéologiques liées à l'interprétation, il y a partout dans toues les religions. Elles ne doivent pas être la source des chaos comme dans la religion musulmane.

Depuis sa source cette religion a prêché la bonne vie entre les siens et les autres. L'islam est aujourd'hui rendu invivable par ses propres fidèles. Il a plusieurs visions parmi lesquelles, celles qui sont extrémistes. Des groupes se réclamant de l'islam cherchant à tout prix la destruction de l'islam et de l'humanité entière. La grande question: est ce que ces personnes agissent vraiment au nom de l'islam? Tout le monde reconnaît que les textes islamiques sont très loin de ce que les extrémistes font au nom de l'islam. Tuer, égorger, exploser et détruire ne relèvent pas de l'islam, mais pourtant certains qui se disent musulmans les commettent chaque jour que Dieu fait.

La facture des actions extrémistes est payée par l'islam en tant que religion. Les autres dédouanent l'islam et non les extrémistes qui en font, parce que c'est toujours un musulman qui est derrière une action fatale pour les autres. Les gens ont assez enduré de ces agissements. Est ce que la grande division qui en est la cause? Non on peut constater que même au sein de chaque division, s'y trouve encore des subdivisons qui sèment la terreur et qui considèrent que l'autre n'a rien comprise de cette religion. Ils se revendiquent des djihadistes: ceux qui combattent pour la cause d'Allah. Oui djihâd. Mais quel djihâd? A l'époque prophétique, la guerre sainte a respecté les lois humaines de la guerre. Elle a épargné les innocents, les personnes vulnérables et même ceux qui combattaient contre eux sont respectés. De nos jours les islamistes extrémistes confondent la religion à la barbarie. Ils tuent tout ce qui bouge sur leur chemin. Ils immolent leurs frères et les autres au nom de l'islam. Ce qui fait que tout le monde se méfie de cette religion.

Les extrémistes ont créé des opportunités destructives de l'islam en marchandant cette religion. Des portes ouvertes pour les ennemies de l'islam. Qui ont pu à travers l'existence de ces extrémistes avoir des portes d'entrée afin de régler leurs comptes. Ces derniers peuvent être stratégiques, politiques, économiques etc. Les plus grands analystes de la vie religieuse constatent que ces opportunités ont été mortelles pour l'islam par ses adeptes qui les ont ouvertes plus que les ennemis de l'islam. Finalement l'islam se détruit par lui même.

La tolérance est la meilleure des choses que les musulmans adoptent pour se libérer de certaines visions néfastes. Dans chaque petit coin de la terre, un groupe de personnes n'aura de la paix que lorsque la cohabitation est une réalité palpable au sein de ce groupe. Le prophète Mohammed a vécu en Medine avec toutes les confections. C'est la tolérance. Quelle époque est plus musulmane que celle-ci pour se primer la voie de droiture? Non aucune. C'est dire que toutes autres ne sont que de la perversité vis-à-vis de cette religion.

Abbas Abakar Abbas





Nouveau commentaire :


Mot du Président du Centre



Halima Adama, rencontre avec une jeune kamikaze de Boko Haram

Le centre

Rss
Facebook
Twitter
Mobile