Centre d'études pour le développement et la prévention de l’extrémisme

Tchad: Une délégation du CEDPE reçue par l'ambassadeur du Nigéria

Rédigé le Vendredi 1 Juin 2018 à 15:51 | Lu 193 fois | 0 commentaire(s)

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur se dit content du travail effectué par le CEDPE dans la lutte contre le terrorisme et la prévention de l’extrémisme, et croit que le Nigéria et le Tchad continueront à œuvrer ensemble dans cette lutte.


Pour la deuxième fois en un mois le Directeur du Centre d'Etudes pour le Développment et l'extrémisme violent (CEDPE) s'entretient avec l'ambassade du Nigéria. Si la première fois la rencontre a eu lieu au siège du CEDPE à N'djari, cette fois ci, l'entretien a eu lieu à l'ambassade du Nigeria à N'djamena. C'était le jeudi 31 mai où le Directeur du CEPDE M. Désiré accompagné du chargé de prévention de l’extrémisme et des initiatives de paix Monsieur Agassiz Baroum, du Conseiller chargé d’études et de recherche Monsieur Njerané Mardochée et du secrétaire et chargé de l’information et de la communication adjoint Mme Njenaïssem Dingamko Fideline. Ils ont été reçus par l'ambassadeur de la république fédérale du Nigéria au Tchad.
L’Ambassadeur était assisté de son attaché à la défense et son ministre conseiller.
Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur se dit content du travail effectué par le CEDPE dans la lutte contre le terrorisme et la prévention de l’extrémisme, et croit que le Nigéria et le Tchad continueront à œuvrer ensemble dans cette lutte.
Messieurs Désiré et Mardoché ont souligné que l’objectif principal du CEDPE est de contribuer à la prévention de l’extrémisme et la lutte contre le terrorisme. Dans le cadre de cette prévention le CEDPE a initié des projets parmi lesquels la déradicalisation des repentis de Boko-Haram dont la première phase a été lancée par les maigres moyens du centre et la seconde phase attend le financement.
Le chargé de défense a indiqué qu'au Nigéria, il y a une structure pareille mais gérée par un regroupement des volontaires créé par le gouvernement. Il peut avoir une collaboration avec le CEDPE et il est mieux qu'une délégation du CEDPE effectue une visite au Nigeria (...) Son excellence monsieur l’ambassadeur de la république du Nigéria au Tchad s'est réjouit  des objectifs du CEDPE et promet d'apporter son soutien et l'aider à avoir des contacts avec des ONG similaires.

Mme Njénaïsseme DingamkoFidéline
Chargée du service de la communication adjoint



 




Nouveau commentaire :


Mot du Président du Centre



Halima Adama, rencontre avec une jeune kamikaze de Boko Haram

Le centre

Rss
Facebook
Twitter
Mobile